Logo blanc abrégé Habitéé

Portraits – Avant-Garde

« Ils sont les figures d’une nouvelle génération d’écologistes. Du sang neuf pour un militantisme sensible, qui met son talent au service de l’intérêt collectif. Par Margault Antonini. »

“Architecte, Rémi Pascual a constaté que les logements neufs étaient devenus inaccessibles financièrement, de moins bonne qualité et inadaptés aussi bien en termes de surface que de performances énergétiques. « Ce qu’on nous demande de construire en tant qu’architectes n’est pas à la hauteur de l’urgence écologique et de la qualité environnementale des bâtiments », explique-t-il. C’est ce qui l’a motivé à créer Habitéé, une Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) qui s’attache à réinventer le métier de pro- moteur immobilier. Grâce au statut et à la forme juridique de la SCIC, l’ensemble des bénéfices est mis en réserve et aucun dividende n’est reversé aux sociétaires, ce qui limite la recherche de lucrativité. Résultat, le prix de vente des logements est diminué pour atteindre les primo-accédants, les retraités ou les pro- priétaires occupants, les marges sont réduites, les intermédiaires et la surenchère sur le foncier absents, les partenaires justement rémunérés. Rémi Pascual a ainsi à cœur de proposer des logements « les plus qualitatifs et abordables possibles » avec un cahier des charges précis : les appartements sont bien isolés et bioclimatiques, tandis que la circulation de l’air per- met d’éviter le recours à la climatisation. La plupart des matériaux sont bio-sourcés, les surfaces habitables agrandies et les annexes spacieuses. Avec une volonté, aussi, de moins densifier pour laisser davantage de place au paysage.”